Jean_Jacques_RousseauAinsi qu'il est écrit dans l'Emile de J.J Rousseau, la méchanceté "vient de faiblesse ; l'enfant est méchant que parce qu'il est faible ; rendez-le fort, il sera bon".

Il n'y a que les faibles et les impuissants qui sont méchants. Une petite reflexion de bon matin à méditer pour le reste de votre journée.

Répetez sans cesse cette formule et puissiez-vous pour toujours trouver le chemin qui conduit à la gentillesse et ne pas vous laisser envahir par votre haine et votre colère. La méchanceté n'apporte rien à la vie, elle l'a détruit au contraire. En étant méchant, vous vous détruisez vous-mêmes. Il ne sert donc à rien de se laisser porter vers le mal, bien que le courant soit plus facile de ce côté-là.

Faire le bien, c'est ramer contre votre nature profonde. Cela nécessite beaucoup d'efforts. De force. Mais au final, vous récoltez bien plus après avoir semé les graines de l'amour et de la tendresse. Les gens, généralement, sont des êtres dénués d'esprit et de peu d'hardiesse à l'ouvrage qui préfèrent se complaire dans la critique imbécile et la méchanceté gratuite plutôt que de chercher en eux les ferments de leur bonté.

Mais vous qui me lisez et suivez mes conseils, ne soyez pas comme eux. Soyez "autres". Soyez vous. Et vous verrez, votre vie changera et la vie des autres changera avec vous.

On a beaucoup à gagner d'un monde où le bien gagne.

A méditer ...