DESERT (2)

Il est illusoire d'imaginer faire emprunter le même chemin aux hommes autrement que par la dictature.

L'homme reste un animal extrêmement individualiste. Il y a six milliards d'êtres humains sur Terre, soit avant tout six milliards d'individus avec chacun des opinions différentes, des goûts différents, des préférences, des morphologies ou des aptitudes toutes aussi diverses que variées.

Parce que le vivant rime avec diversité.

Quelle serait l'intérêt d'une vie humaine sur la Terre si tous les êtres humains étaient identitques et suivaient tous un même chemin ?

Ce sont tous ces chemins qui, se rejoignant, donnent un sens à l'humanité. Oui, l'Homme se construit de rencontres. L'Homme est lui-même un carrefour. A chacun donc de tracer sa propre piste au milieu du désert. A chacun de vivre sa propre expérience en se nourrissant de l'expérience des autres.

Il y a un chemin pour chacun d'entre nous et vivre ensemble, c'est respecter le chemin de l'autre. En échangeant nos avis, nos idées, nos opinions, en étant pas toujours d'accord mais en démontrant, avec intelligence et sans violence, pourquoi, alors c'est ainsi que nous construisons un monde de clarté et de lumière.